Cousine de Manu, son mari et ses enfants ont loué dans la région. Les locations, ça marche du samedi au samedi. Pour rallonger un peu leurs vacances, Cousine de Manu et sa petite famille sont arrivés vendredi, ont passé une trentaine d’heures à la maison, et ont gagné leur location il y a à peine une heure. Ils ont bien fait. On en a profité tout autant qu’eux…

Cousine de Manu, son gentil mari, son ado de fille, sa fillette qui sera bientôt en CP, son petit de l’age du mien, et leur Renault Espace immatriculé 61 sont arrivés hier en milieu de journée. Ils ont de la chance, car le soleil les attendait.

Les valises ont été vidées, les lits ont été faits, le repas s’est doucement préparé.

L’apéritif a été servi dehors, sous un soleil encore plombant à cette heure pourtant avancée. Les petits cousins-cousines ont été heureux de se revoir et de s’amuser tous ensemble. Les parent ont largement arrosé leurs retrouvailles. Le repas s’est prolongé assez tard. La nuit est tombée. Il faisait doux hier soir, même très tard.

Les petits ont picoré entre deux jeux jusqu’à tard dans la nuit. Les grands ont papoté, bu, mangé, rit.. jusqu’à une heure pas très adéquate avec leur mission exigeante de parents.

Le gâteau d’anniversaire et le champagne étaient conviés. Hier, on a fêté les trois ans de leur Benjamin (qui porte bien son nom d’ailleurs). Quatorze juillet oblige, les enfants n’étaient toujours pas couchés à l’heure ou le feux d’artifice a été tiré. Hier soir, ils ont veillé plus que de raison. Ils avaient la très rare permission d’une heure du matin. Les adultes ont veillé bien au delà.

Ce matin, les enfants ont été compréhensifs envers leurs fêtards de parents. Petits de cousine de Manu ont ouvert le bal des réveils vers neuf heure. Gentils enfants (pour une fois) de Val ont eut la bonne initiative de déranger leurs parents que vers dix heures.

Gentil Manu, qui aime faire plaisir, s’était levé tôt pour aller chercher des croissants pour toute la tablée. Il est adorable, Gentil Chéri, si on prend en compte l’heure à laquelle il s’est couché et le nombre de verres qu’il a ingurgité. Il a non seulement ramené les croissants, mais avec le sourire aux lèvres... et sans se recoucher après !

S’en est suivie une longue file d’attente devant la porte de la salle de bain.

Les chéris gentils sont partis de leur coté acheter quelques fournitures pour la maison dans les magasins de matériaux. Monsieur Gaby a insisté pour aller avec Papa...

Val et Cousine de Manu ont fait le marché avec les autres lutins.

Un grand marché, un marché coloré, abondant de fruits et légumes frais, de fruits de mer et de pains chauds sous le soleil de midi...un passage au port de plaisance pour distraire les lutins, et une ballade pour montrer la ville aux visiteurs percherons...

Nous avons déjeuné tard. Nous avons dégusté une paella en début d’après midi, dans le jardin, sous un parasol protégeant à peine des pénétrants rayons d’un soleil au zénith.

Quoi de meilleur qu’une paella et d’un verre de vin frais sous le soleil de juillet, que l’on partage avec sa famille. Ajoutez y cinq bambins qui rient et chahutent, et l’air iodé de la région...un vrai délice !

Pas de sieste, même si elle aurait été appréciée. Le séjour chez nous s’est terminé par une visite guidée de notre nouvelle maison en travaux... puis Cousine de Manu et sa petite famille s’en est allée ...

Ils ont loué à trente kilomètres de la maison. Nous les reverrons dans la semaine, pour aller au zoo...ça va faire plaisir aux enfants !

Que c’est agréable de prendre du bon temps...en vacances, en famille, à la mer, et au soleil...