Pas de la mienne, hein ! J’vous rassure toute de suite !

Hier soir, vous savez quoi ? non !

J’ai regardé la télé ! J’étais lasse et insomniaque à la fois… alors j’ai regardé la télé ! Rien de tel pour ne rien faire tout en ne dormant pas !

Le droit de savoir. J’ai hésité… mais le sujet : tin tin tin :

Les français et le sexe ! Ah ! Tiens ! Intéressant ! Je regarde !

De quoi était il question, au juste ?

Figurez vous (vous devez vous en être aperçus) qu’un nouveau phénomène s’étant dans nos contrées : le porno chic. En clair, depuis un peu moins de dix ans, les pratiques sexuelles taboues et cachées avant sont devenues très tendance ! Si, si !

Depuis quelques années, les produits qu’il fallait avant se procurer dans le fin fond d’un pauvre sex-shop sombre (en douce) sont mis en valeur maintenant et leur achat est chose courante. Le marché de jouets, gadgets, et de tout ce qui peut contribuer au plaisir sexuel est en plein expansion. De nouveaux produits arrivent sur le marché chaque année, toujours plus innovants, ludiques, jolis, raffinés, élégant, et à la mode !

Pour les hommes, les produits dérivés du sex ? Pas vraiment, enfin, pas seulement…

Les femmes branchées se mettent au pole-dance ! Savez ce que c’est ? Vous savez, cette danse ou une fille se déshabille autour d’une barre métallique dans un club, la nuit ? Ok, ok, ça s’appelle du strip-tease ! Le plus, c’est que Madame tout le monde peut prendre des cours, maintenant ! Et ça fait fureur !

Les sex-toys pour les filles ? Vous savez à quoi ça ressemble ? Si, vous savez ! Avant, ou se procurer ce genre d’article ? Dans un lieu bien caché ? Pas correspondance ? C’était inavouable et secret !

Terminé ! Fini !

La classe ! Vous pouvez aller vous en procurer un dans une boutique branchée de la capitale spécialisée dans les articles du sexe. Huiles parfumées (et comestibles), jouets à piles, sans piles, à télécommande…Une vendeuse vous conseillera, comme si vous alliez acheter une paire de … bottes !

QUOIIIII ? T’en a PAAAS ? C’est ringard de n’avoir « qu’un mari-et-rien-à-coté !

Si Paris est trop loin de chez vous, vous pouvez toujours faire une réunion ! Comme les tupperware ! Entre copines ! C’est plus intime, c’est ludique… paraît que c’est glamour !

J’sais pas, j’ai pas testé … mais j’aime bien imaginer que je m’y rend et que j’en informe chéri de mon cœur. C’est sa tête, en vrai, que j’aime bien m’imaginer.

J’émet des hypothèses  : air dubitatif, amusé, contrarié, vexé, surpris , fâché, interloqué ?

Il paraît même qu’on peut acheter des phéromones pour provoquer le désir de l’autre… efficacité non-prouvée !

Tout un programme !

Les hommes, ben quand même, ont la chance, si ils veulent, qu’on leur offre (moyennant 8000 euros) la possibilité d’acquérir une jolie poupée, plus vraie que nature !

Voilà, en gros, le résumé du documentaire.

Bon, passons aux choses sérieuses !Je veux dire, mes impressions sur tout ça.

Impressions car je n’ai pas d’avis tranché sur tout ça, dans le genre « c’est bien » ou « c’est pas bien ».

Déjà, chacun est libre, et puis moi, ça m’amuse, ce petit pied de nez ! Je trouve ça amusant, cette légèreté. (J’ai lu que ça sidérait beaucoup de monde…mais moi j’vois pas le mal)

Ce que j’ai le plus considéré, c’est le marché des sex-toys… appelez ça comme vous voudrez. Ben oui, ça m’a amusée, tout ça. Pas seulement, mais ça m’a amusée.

Imaginez ! Si on est une fille, on peut aller acheter toute sorte d’articles du genre dans un magasin chic et joyeux plein de couleur, de musique, de sourires attentionnés et autres… comme si on allait faire du shopping pour s’habiller !

Out, les magasins de vêtements et de vaisselle et de décoration d’intérieur !

In, les sex-boutiques pour filles ! Voilà à quoi peut servir un après midi entre copines !

Entre copines, car le peu d’hommes qui entrent là avec leur compagne sont un peu gênés quand même, me semble-t-il !

Ce qu’on peut en déduire c’est que les filles ont évolué…elles se sont libérées !

Egalité des sexes ? Soif de revanche sur des siècles de plaisirs interdits/tabous ?

Revendications d’un droit au plaisir ?

Epicuriennes, les filles ?

La différence entre les pratiques sexuelles de l’homme et celles de la femme s’amenuise, il me semble.

Et peut être même plus…

Et l’homme, lui ? Il en pense quoi ?

Certains s’en amusent.

Certains participent à cet engouement.

Certains s’en réjouissent carrément…

Mais… je me demande si pour certains, leur estime d’eux-mêmes n’en est pas un peu ébranlée, non ?

Pauvres chéris !

Pour ma part…je vais vous avouer que je m’adonne avec un plaisir coquin…

à l’écriture de tous ces termes car ils vont faire monter mes stats hi hi !

Et vous ?

Non ! J’vous demande pas de choses intimes, mais ce que vous en pensez ?