C’était un beau lutin qui partait en forêt.

Des petits pieds bottés filaient de bon matin

Enjamber les glands, fouler la terre gelée,

Il est parti au labeur, tel un des sept nains.

Des vêtements bien chauds pour un bébé glacé.

C’était un petit lutin des bois à croquer.

Un gros manteau, des gants de laine et un bonnet.

Un gros bisou bien frais et il s’en est allé.

Petit elfe est revenu à midi, content.

Les bottes étaient boueuses, les habits tout souillés.

Il a vu des feuilles et a ramassé des glands.

En voiture, au retour, il m’a tout raconté.

Il a vu les oiseaux et les beaux champignons.

Et il dormait en arrivant à la maison.