La nuit d’avant, je n’avais que très peu dormi. Anna Gavalda m’a tenue en éveil jusqu’au petit matin. C’est pas raisonnable, vous avez raison ! Mais.. c’est la faute à Tilu ! J’aurai pas dû l’acheter, ce bouquin ! Il me prive des trois quarts de mes nuits de sommeil !

Enfin, je pensais que ce petit débordement serait sans conséquence, et que cette nuit, je pourrais dormir au moins huit heures, pour compenser…

J’avais cru…

23h00

Après avoir fermé ce maudit bouquin, j’ai borde ma blogobulle et au lit !

23h54

HOUINNNNNN !

Mince ! Elisa...Je me lève. Je vais la prendre. Un peu d’eau. Un câlin. Pas de fièvre. Rien de spécial. Au lit. Je la recouche. Je me recouche.

00h03

HOUINNN !

Mince ! Elisa!

J’suis fatiguée. Je fléchis. Je la couche dans notre lit. Au milieu.

01h30

J’ai pas encore eu l’occasion de m’endormir. Elisa est bien éveillée. Elle jacasse. Elle me tire les cheveux. Elle me met un doigt dans l’œil par ci par là. Elle tente aussi avec son Papounet… qui dort ! Non, Elisa, laisse Papa, fais dodo.

01h58

J’en ai mare ! Trop, c’est trop. Je me lève, prend ma fille et la recouche dans son lit.

02h15

Je sens une main froide me gratouiller l’oreille. Elle est revenue. J’ai rien entendu. J’ai dû m’endormir… elle a dû pleurer.. et Papounet a dû se réveiller.

Je somnole en me réveillant souvent pour voir si Elisa est toujours à sa place et si elle ne s’est pas étouffée.

06h00

MOMAN ! HOUINNNN !

Ben.. c’est bizarre... elle est à coté de moi et elle dort... comment peut-elle ? OH… NON ! C’est Gaby.

Ouf ! Papounet a déjà mis un pied à terre…il va y aller.

06h12

Papounet revient se coucher… avec Gaby !

Il a fait pipi au lit. Papounet lui a changé son pyjamas, a ôter les draps, mais n’ayant pas le courage de refaire le lit, il l’emmène avec nous. A quatre dans le lit ? Non ! Papounet capitule et part dormir dans le canapé.

06h23

Gaby est fatigué. Il veut dormir (et moi aussi), mais Elisa, qui a une pêche d’enfer, lui tire les cheveux et lui griffe les oreilles.  Je me lève, je la prend, et je la remet DANS SON LIT .

06h25

Elle pleure, alors je suis dans la cuisine pour lui préparer son biberon.

06h33

Elisa boit son biberon dans son lit. Manu, qui n’a plus sommeil, du coup, s’est levé. Je me recouche prés de Gaby.

06h40

Maman ? hé.. Maman? Moi aussi je voulais mon biberon…

06h45

Je reviens dans la chambre avec son biberon. Il boit et je me recouche.

06h48

HOUINNN

Elisa a terminé le sien.

Bon.. ben… on se lève !

06h50

Manu part travailler. Quand il est prêt, il part, qu’importe l’heure. Heureusement qu’il est pas insomniaque…

Ben vous savez quoi ? Cette nuit, j’étais épuisée, mais là j’ai la forme. J’ai dormi six heures en deux nuits, mais j’ai la forme. On verra dans la journée…

Et puis, il y a un avantage à  cette déconvenue :

Je suis prête à parier que Papounet, après une nuit difficile et un départ prématuré, sera là avant seize heures. D’autant plus qu’on est vendredi !

Et aussi.. ben.. on oublie vite !

Il y a un an, c’était mon quotidien, ces nuits là.

Il y a un an, Elisa avait deux moins, et était collée à mon sein comme une figurine aimantée au frigo. Une tétée (d’une heure) toutes les deux heures, de jour comme de nuit. Il y a un an, Gabriel mettait encore des couches, et demandait mes bras à chaque fois qu’il me voyait debout.

Il y a un an, le cododo, c’était chaque nuit. J’ai dormi avec ma fille pendant plus de cinq mois. Et je ne m’en plaignait pas.

Il y a un an, je n’aurais même pas eu cinq minutes pour vous raconter ma petite vie.

Alors, de quoi je me plains ?

On se le demande !