Elisa est malade. Une bonne gastro. Ce matin c'est un peu mieux, mais hier c'était infernal. Pauvre puce. Et puis, elle est formidable parce qu'elle ne se plaint pas. Très brave. Elle ne pleure pas. Et pourtant elle était très malade.
J'espère que sa guérison va se poursuivre dans la journée.

Moi, ça m'a donné beaucoup du travail, du coup. Depuis ce matin je lave tout. Draps, couettes, robe de chambre, serviettes, pyjamas... déjà parce qu'elle a sali beaucoup de linge, mais aussi pour tenter d'éradiquer le virus. Mon Charles n'a pas quatre mois. S'il l'attrapait ce serait... compliqué.

Comme si la « menace » de Noël ne me suffisait pas. Il faut décidément toujours qu'il y ait des complications...
Enfin bon!

Je ne parlerai pas de mon moral.
En la veille de la veille de Noël je plomberais l'ambiance...
J'espère que vous allez bien et que vous préparez les fêtes à venir avec bonheur.