Par un moment, je trouvais qu'en moyenne, 9 livres sur 10 que je lisais me décevaient. C'est un chiffre énorme.
Alors, soit ça venait de moi (je suis trop sévère, ou alors je choisis très mal mes lectures).
Soit 90% des livres que l'on vend sont mauvais. (Selon moi).
Et ne me dites pas que c'est pas gentil, que pour juger il faut pouvoir faire mieux, etc...
Je ne serais pas d'accord avec vous.
J'explique. Vous regardez un film. Vous n'aimez pas et le dites. Eh bien, pareil: vous n'êtes ni scénariste, ni acteur, ni producteur, ni cadreur. Cela n'empêche pas de juger l'œuvre. N'est-ce pas?
Même si vous ne pourriez faire mieux.
Et les exemples sont nombreux.

Je veux que ça change. J'aimerais le contraire: aimer 9 livres sur 10 que je lis. Et tous pouvoir leur mettre la note de 9/10 justement.  
C'est aussi l'un de mes souhaits pour 2013.
Pour partir confiante j'ai commencé par un Zola. Pas le meilleur. Thérèse Raquin. Je ne vais pas mettre 9/10. Et puis j'aurais aimé lui dire qu'utiliser « roidir » au moins 15 fois dans le même roman c'est un peu trop. Passons! Autrement vous allez me lyncher.

Et puis là je  viens de terminer à regret les lettres de Sido à Colette. Et je ne suis pas déçue. C'est divin et emplit de tout ce que j'aime.
Ce qui me plait surtout c'est que, un siècle plus tard, les sentiments humains n'ont pas changé. Ces lettres auraient pu être écrites hier.
Le progrès touche tous les domaines, mais ne fait aucun mal à l'amour. Sûr. 9/10. Mérités.

Les livres qui viendront après celui-ci me décevront sans doute. J'en ai un de Mazarine Pingeot.
Et puis le très bruyant « Cinquante nuances de Grey ». Parce qu'on me l'a offert, et que je suis aussi très curieuse.

Avez-vous des livres à me conseiller?