Mon grand guinéen a trouvé le moyen d’être exclu trois jours du lycée. Bref. 

 

Du coup il est à la maison. Alors hier matin, il est venu avec moi accompagner les petits à la maternelle. 

Charles et mon petit brun sont dans la même classe cette année 

Arrivés devant la porte de leur classe, mon petit brun tirait mon grand guinéen par le bras afin qu’il entre avec lui en classe. Il insistait. « Mais si! Viens voir ma maîtresse ! Mais viens! ». 

Alors nous sommes tous entrés . 

Petit brun, Charles, mon grand guinéen et moi. 

Le petit brun a tiré le grand guinéen jusqu’à sa maîtresse. 

Et la maîtresse a pu constater qu’effectivement, le grand guinéen était, selon les dires de son petit élève « le plus grand du monde ». Elle les a pris en photo tous les deux, pour prouver à Odile, l’avs de mon petit brun -absente le mercredi-que , comme il le leur avait dit, son grand frère de coeur était bien le plus grand du monde. 

 

J’ai trouvé cela adorable. 

La maîtresse m’a dit en douce qu’il ne parlait jamais de ses « vrais » frères et sœur. Mais toujours de ceux de la maison. De sa maison.

 

En bonus : 

 

BD3E21E3-467F-4671-939B-5A28093A838E