21 juillet 2020

Alice et le maire

Je ne rate pour ainsi dire jamais un film dans lequel joue Fabrice Luchini. Je le sais suffisamment raffiné pour choisir ses thèmes, ce qui fait que généralement, il tient des rôles assez prometteurs. Bien sûr, j’ai parfois été déçue mais j’y ai toujours trouvé au moins matière à réfléchir, et c’est ce que je cherche principalement dans le cinéma, comme dans la littérature d’ailleurs.  Il était évidemment tentant de vouloir regarder un film qui prétend mêler politique et philosophie, deux domaines de débats d’idées en somme,... [Lire la suite]
Posté par valecrit à 20:01 - - Commentaires [17] - Permalien [#]

04 juin 2020

Débat Zemmour / Onfray

Que l’on ne se trompe pas. Je suis apolitique. Plus jeune et naïve, à une époque où je ne réfléchissais pas beaucoup, j’étais de gauche. Je votais à gauche. À présent, voter me fait l’effet d’une grande mascarade.  Je pense notamment que le clivage droite/gauche n’est qu’une petite guerre d’ambitions personnelles et non pas un fort contraste d’idéologies. Peut-être même que beaucoup, parmi les figures politiques des partis, ne doivent leur famille politique plus à un concours de circonstances qu’à une conviction profonde. Ce... [Lire la suite]
Posté par valecrit à 18:06 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
19 mars 2020

J’accuse

Je me souviens de ce film, « Le pianiste », oscarisé, que j’ai vu deux fois et que je trouve excellent. J’ai donc voulu voir au plus vite ce nouveau Polanski récompensé lui aussi.  Vous avez tous dû entendre parler de ce film, et pour de bien mauvaises raisons. C’est que Polanski a reçu le César du meilleur réalisateur pour ce film. Si je me fiche généralement des Césars, j’ai voulu juger par moi-même, pour voir ce que valait ce film qui a fait tant de bruit. Car enfin la polémique fut si grande... N’importe !  ... [Lire la suite]
Posté par valecrit à 11:49 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
20 février 2020

Je ne sais pas si c’est tout le monde

J’aime assez Vincent Delerm. Le chanteur compositeur du moins. Je le trouve assez singulier pour être intéressant. Et j’aime son humour, par ailleurs.  J’étais assez curieuse de regarder son premier long métrage en tant que réalisateur. Sur lequel il a mis sa musique, logiquement.  Ce film est une sorte de documentaire, quoi que quasiment inclassable tant il est original. Delerm aura tout misé sur l’esthétique. Il a voulu une forme harmonieuse, des danseurs, des sons, des images élégantes et gracieuses, des photos... [Lire la suite]
Posté par valecrit à 23:10 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
07 février 2020

Martin Eden

(Me trouvant dans l’obligation de faire l’aveu de mon insuffisance concernant cette critique, j’ai entrepris de la revoir entièrement, comme Henry, perspicace, me l’a suggéré. J’ai des indulgences naturelles, une sorte de « bonté », au point qu’il m’est encore difficile de « descendre » une œuvre, de dire mon fait sans y «mettre des formes », ce qui noie tout à fait mon message. )  Martin Eden est un film italien sorti en 2019 et réalisé par Pietro Marcello. C’est une adaptation très libre du roman de... [Lire la suite]
Posté par valecrit à 13:39 - - Commentaires [19] - Permalien [#]
18 décembre 2019

Celle que vous croyez

Ce film, sorti cette année, est une adaptation du roman du même nom écrit par Camille Laurens.  Claire a cinquante ans et est mère de deux enfants. Elle est prof de lettres à l’université et se remet mal de son divorce. Elle entretient une liaison avec Ludo, un homme bien plus jeune qu’elle. Quand ce jeune amant la quitte, elle crée un profil Facebook sous un faux nom pour pouvoir l’espionner. Elle invente alors un personnage : Clara, jeune femme de vingt-quatre ans. Seulement, c’est avec Alex, un ami de Ludo, qu’elle... [Lire la suite]
Posté par valecrit à 23:05 - - Commentaires [8] - Permalien [#]

26 novembre 2019

Dernier amour

Ce film est une adaptation du texte autobiographique de Casanova : « l’histoire de ma vie ». Comme son titre l’indique, il se focalise sur son dernier amour.  J’ai voulu voir ce film car j’ai une curiosité pour ce personnage qu’était Casanova. J’ai toujours supposé que « le mâle alpha » du 18ème siècle devait à peu près être ce qu’il était, c’est à dire un homme cultivé, un esprit habile, un passionné doté d’une puissance qui se mesure à la fois dans la vie publique, dans l’écriture et dans la conquête des... [Lire la suite]
Posté par valecrit à 00:29 - - Commentaires [31] - Permalien [#]
13 novembre 2019

Le mystère Henry Pick

(Film tiré du roman du même titre de David Foenkinos, que je n’ai pas lu).  J’ai loué ce film car j’aime Luchini en tant qu’acteur. Il ne m’a jamais déçue. Et puis ce film parlait de roman et d’édition: cela m’a tapé dans l’œil évidemment.   Une jeune éditrice chez Gallimard trouve un manuscrit dans une bibliothèque atypique en Bretagne, bibliothèque qui regroupe des manuscrits jamais édités.  Le manuscrit qu’elle trouve est un trésor, signé Henry Pick, patron de la pizzeria du village et décédé deux ans... [Lire la suite]
Posté par valecrit à 00:47 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
16 octobre 2019

Le pub « Nana »

On réalise à quel point le monde va mal quand la seule polémique qui captive en ce moment les réseaux sociaux est la pub pour les serviette périodiques Nana!  Moi qui ne regarde pas la télé, mais qui fut très intriguée par cette controverse qui fait du bruit, j’ai dû aller la chercher sur Internet pour la visionner.  Alors quoi? Des vulves. Sous toutes formes. Mais vous avez dû la voir, cette publicité ! Et du sang. Du vrai sang rouge, et pas un liquide bleu. C’est inacceptable : dans les pubs, le sang des règles est bleu,... [Lire la suite]
Posté par valecrit à 10:51 - - Commentaires [31] - Permalien [#]
13 juillet 2019

Brûlez Molière!

Cette catégorie « à la téloche » est bien souvent fausse, dans la mesure où je loue des films bien plus que je ne regarde une chaîne de télévision. N’importe : nous dirons que je parle de l’outil.  J’ai loué « Brûlez Molière » après en avoir entendu parler. Si on me conseille un film ou un livre, et qu’il me tente, je l’ajoute a une liste et vient un moment où je l’achète ou le loue.  Ce film n’est pas une biographie de Molière, puisqu’il ne retrace que cinq années de sa vie: les années d’interdiction... [Lire la suite]
Posté par valecrit à 18:33 - - Commentaires [8] - Permalien [#]