19 mai 2019

Plan de vigilance

Le plus âgé de mes trois protégés du moment va avoir quinze ans. Il est à la maison depuis un an et demi, et je n’ai pas grand chose à lui reprocher, foncièrement.  Mais voilà qu’il y a deux semaines, et pour la première fois, il me confiait des pulsions meurtrières, ayant « envie de tuer un inconnu, que le sang gicle, ou d’un combat de rue, à mort ».  J’en ai fait part à l’éducatrice. Qui l’a signalé à la juge, cette dernière ayant demandé une expertise psychiatrique.  Une semaine plus tard, il revient de... [Lire la suite]
Posté par valecrit à 20:05 - - Commentaires [19] - Permalien [#]

10 mai 2019

Jour d’audience

Toujours partir beaucoup plus tôt. Se garer au tribunal est un cauchemar, premièrement. Et ensuite, avoir le temps de se poser sur la terrasse du café d’en face. Toujours. Pour échanger quelques mots, dissiper les éventuelles angoisses, et surtout ne pas attendre debout sur les marches du palais de justice. J’ai remarqué par expérience que rien ne stressait plus un jeune que d’attendre frénétiquement sur ce parking des pas-perdus, entouré d’inconnus qui eux aussi redoutent un jugement ou une condamnation. C’est une torture.  ... [Lire la suite]
Posté par valecrit à 14:21 - - Commentaires [20] - Permalien [#]
03 mai 2019

Famille d’accueil un jour...

Elle m’avait envoyé un message dans la semaine. Elle est dans le coin, a envie de me voir. J’avais donc deux heures à lui accorder cet après-midi.  Elle me demande de la prendre devant chez son père. Ok! Je suis à l’heure. Elle m’attendait sur le trottoir. Elle monte dans ma voiture et me dit immédiatement : « Ça va me faire du bien. J’avais besoin de te voir! ».  Je comprends tout de suite: elle a des problèmes. Effectivement. Elle n’est pas là « de passage » comme elle me l’avait annoncé par... [Lire la suite]
Posté par valecrit à 18:49 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
12 avril 2019

De l'implication parentale

Je sais que théoriquement je n’ai guère le droit d’écrire ce qui va suivre. N’importe. Parfois je suis exaspérée/amusée des comportements parentaux.    Premier cas, scène rapportée par la fratrie  que j’accueille à mon domicile, un garçon de bientôt quinze ans et une jeune fille de treize ans. L’épisode s’est déroulé chez leur père lors d’une visite.  Le jeune fille demande à son père si elle peut « boire du Redbull ». Le père accepte. Son frère aîné pose la même question et s’entend... [Lire la suite]
Posté par valecrit à 09:33 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
29 mars 2019

De circonstance

Ce soir je conduisais le plus âgé de mes protégés chez son père. C’est l’occasion, toujours, d’un moment à deux, la voiture. Il aura quinze ans cet été et commence à se préoccuper de sexualité. Plus précisément de la sienne, de sexualité.  Si, dans les premières années d’exercice de ma profession, ces questions me mettaient un peu mal à l’aise (pas de pudeur mais disons de questionnement : « S’il raconte à ses parents, son éducatrice, sa psy... ce que je peux lui dire en matière de sexualité, comment cela sera-t-il perçu?... [Lire la suite]
Posté par valecrit à 19:38 - - Commentaires [20] - Permalien [#]
22 février 2019

Battue par KO

Le week-end de la Pentecôte, une amie chère fête ses quarante ans. Seulement, elle vit à plusieurs heures de route. Il nous faudra partir deux jours ou plus, dormir sur place... J’en parle à Manu. Sa réponse est percutante. Comme un crochet du droit. Il ne viendra que si... je pose des congés. En gros, hors de question d’emmener mes accueils. Il n’aurait été question que de deux enfants: mon petit brun et la demoiselle, qui se tient parfaitement partout. N’importe: pour lui, c’est non!  Soit je pose des congés, ou bien il ne... [Lire la suite]
Posté par valecrit à 10:52 - - Commentaires [33] - Permalien [#]

08 février 2019

Aboutissement

Je me souviens de ce jour où j’ai conduit pour la dernière fois, avec tous ses bagages, cette gamine de dix-sept ans, un peu effrayée à l’idée de partir de chez moi... Départ après des années d’ASE. Onze ans, de mémoire.  Pour ma part, je l’ai accompagnée deux années, de quinze à dix-sept ans. Pas toujours simple. Revêche un peu. Un fort caractère. Mais déterminée, et au fond, ses colères et même ses insultes me plaisaient assez.  J’ai accueilli dix enfants tout rond à ce stade de ma carrière. Elle fut la numéro 3. Mais... [Lire la suite]
Posté par valecrit à 11:48 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
07 décembre 2018

Un brun naïf

Le soir, à l’heure du coucher, mon petit brun est angoissé : il a peur de faire des cauchemars.  Un brin agacée, parfois, par ses retours incessants au salon, j’ai trouvé un baume anti cauchemars un brin niais, mais qui jusqu’à présent fonctionnait: je laissais la lumière dans sa chambre.  Une fois le petit brun bien endormi, je montais l’éteindre. On gagnait notre temps et de l’énergie ( en en perdant un peu de l’électrique).  Et puis, un soir, la ruse n’a plus pris. Mon petit brun et sa naïveté sont tous deux... [Lire la suite]
Posté par valecrit à 20:21 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
21 novembre 2018

Juste avant

Cela ne se produit guère plus d’une fois par an. Parfois moins. Et c’est tant mieux, finalement, pour mes nerfs.  Et puis cet événement va de paire avec une rupture, alors autant que ce ne soit pas trop souvent.    Les jours d’avant je suis sereine : je prépare. Une chambre, des objets, des inscriptions à l’école. Je prépare aussi ma famille. On se projette. Et finalement je suis efficace sur ce plan qui est la préparation.    Mais lorsque le jour arrive, c’est différent. Il n’est plus question de... [Lire la suite]
Posté par valecrit à 10:10 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
07 septembre 2018

Presque adulte

On avait rendez-vous à midi devant chez son père. Elle était presque à l’heure.  Elle est montée dans ma voiture. Elle s’est moquée. Une voiture neuve. mon iPhone.  Mes goûts de luxe. C’est de bonne guerre.  Je l’ai emmenée dans un fast-food. On a pris place en terrasse. C’est elle qui a abordé le sujet de son poids. Je ne lui en aurais pas parlé. Oui, elle pris vingt kilos. C’est à cause de l’implant contraceptif. Je n’ai rien répondu. Peu importe. Mais j’ai repensé aux reproches de son père: voici trois ans, il... [Lire la suite]
Posté par valecrit à 15:33 - - Commentaires [10] - Permalien [#]