07 novembre 2019

Le traumatisme de la maltraitance

La maltraitance physique des enfants, de celle qui donne lieu à des sanctions pénales (liste non exhaustive : coups, fractures, brûlures, attouchements et viols) est la cause la plus évidente de placement. Parce qu’elle est la plus facile à prouver juridiquement, notamment (rapports de médecins, traces de coups visibles etc). C’est généralement sans ambiguïté quand un enfant présente des signes évidents d’atteinte physique.  Alors, la loi française, par le biais de la protection de l’enfance, prévoit que l’enfant soit retiré à... [Lire la suite]
Posté par valecrit à 17:50 - - Commentaires [23] - Permalien [#]

22 octobre 2019

« Tu me le racontes encore ? »

Hier soir, assez tard. J’étais allongée sur mon lit, seule, avec « L’écume des jours » entre les mains, quand j’ai entendu de petits pas descendre les escaliers. Je reconnais le bruit de descente d’escalier de chacun des cinq enfants qui dorment à l’étage. Je me trompe rarement. Ils ont tous un rythme de descente différent, une lourdeur de pas plus ou moins prononcée. Je savais que c’était lui. Et j’ai pensé qu’il avait dû guetter depuis le pallier le moment où Manu se rendrait au garage pour fumer. Il a attendu que la voie... [Lire la suite]
Posté par valecrit à 23:12 - - Commentaires [22] - Permalien [#]
04 octobre 2019

Virés de l’ASE

Je lis et entends partout, en ce moment, de la part des journalistes, tout ce pathos autour des jeunes de l’ASE virés à dix-huit ans. Lâchés par les services sociaux, jetés à la rue et sans ressources. Ah, que ça fait de bon reportages et articles, aussi larmoyants que révoltants! Quelles indignité, n’est-ce pas? Dans un pays comme la France, de foutre ces jeunes dehors du jour au lendemain ! Je dois clarifier un peu le propos, et le nuancer. C’est si simple de montrer du doigt les failles, les bévues, les terribles injustices. En... [Lire la suite]
Posté par valecrit à 13:33 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
26 septembre 2019

Où est Charlie?

Un soir, Gabriel, mon fils, me dit que Charlie a enfin fait sa rentrée au lycée. Dix jours après tout le monde. Bon. Il était enfin rentré au bercail (si on veut). Seulement, une semaine plus tard, un jeudi matin, une surveillante les connaissant (ancienne surveillante de leur ancien collège) demande à Gabriel s’il sait où est Charlie. Non, il ne savait rien. Mais nous avons compris que Charlie était reparti à « l’aventure ».  Personne ne sait où est Charlie. Il a disparu totalement de la circulation.  Et puis,... [Lire la suite]
Posté par valecrit à 17:57 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
20 septembre 2019

Petit point

Je me suis rarement sentie aussi sereine dans l’exercice de ma profession qu’en ce moment. Tout semble dans un équilibre bien assis et confortable. Équilibre parfait, d’ailleurs. Parité rare entre les enfants.  Trois à moi, trois accueillis. Trois filles, trois garçons. Trois enfants de sept ans, trois adolescents de treize, quatorze ans.  Mais ça, c’est un jeu. Un équilibre anecdotique, et qui ne vaut rien.  L’harmonie à la maison repose sur le fait que j’accueille trois enfants stables, c’est à dire sans... [Lire la suite]
Posté par valecrit à 16:15 - - Commentaires [16] - Permalien [#]
02 septembre 2019

Après ça...

Je suis fatiguée. Nerveusement. Je me sens écrasée par ce que je ne maîtrise pas. Par ce que personne ne maitrise, d’ailleurs.  Il est tard.  Je ne sais pas comment je vais pouvoir dormir cette nuit. Il est si tard.  J’ai mal à la tête. Je suis angoissée. Et si consternée.  Et pourtant, demain, c’est la rentrée.  J’espère avoir su épargner les enfants. Les ados, surtout, qui semblaient ne pas dormir.  Je ne sais pas. Je n’ose monter leur demander. Je ne sais pas s’ils ont entendu, vu, compris,... [Lire la suite]
Posté par valecrit à 00:25 - - Commentaires [20] - Permalien [#]

19 août 2019

(Re) commencement

Lorsqu’une place se libère, on attend un peu (ou pas!) et puis, le service nous fait une « proposition d’accueil ». (Renseignements basiques: sexe, âge, particularités éventuelles).  J’ai donc reçu une proposition d’accueil il y a trois semaines environ. Petit fille. Six ans.  À partir du moment où j’ai accepté la proposition, on parle alors de « projet d’accueil ». C’est ainsi que l’on nomme le temps qui s’écoule entre la proposition et l’arrivée de l’enfant. C’est dans cette période que l’on obtient... [Lire la suite]
Posté par valecrit à 19:29 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
12 août 2019

Impuissance et résignation

Pour ceux qui ont suivi les tribulations d’une assistante familiale: en juin, une hospitalisation du jeune que j’accueillais sonnait le glas d’une prise en charge en accueil familial. Il n’est jamais revenu, donc.  J’ai encaissé le coup. Avec une certaine résignation sur mon métier et ses limites.  Mais, malheur à moi, j’avais une place libre en plein été. Quand les collègues sont en congés. Parce que, bien naïve, je n’en n’avais pas posé, moi. Nous avons dont accueilli une jeune fille formidable en juillet durant trois... [Lire la suite]
Posté par valecrit à 16:11 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
01 août 2019

Ne pleure plus, Charles...

Charles pleure.  Il a pleuré il y a quelques jours déjà. En prévision de l’affliction à venir. Et, aujourd’hui, il a beaucoup pleuré face à la catastrophe inéluctable.  Ce soir, il pleure encore de la peine éprouvée cet après-midi. Charles pleure beaucoup. Comme jamais il n’avait pleuré de chagrin sincère.  Nous avons accueilli une jeune fille ici durant trois semaines. Quinze ans, adorable. Un relais : remplacement de congés payés. Charles savait, pourtant, qu’elle ne resterait pas. Quand ils étaient plus jeunes,... [Lire la suite]
Posté par valecrit à 21:01 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
04 juillet 2019

I'll be back

Ce matin, alors que je conduisais Gabriel pour son inscription au lycée, elle m’envoie un message. Qui demande à me voir.  J’ai eu une intuition. Non. J’ai anticipé après analyse et réflexion. J’ai dit à Gabriel qu’à mon avis, elle dormirait chez nous ce soir. « Comment tu sais? », m’a-t-il répondu, incrédule.  Je savais. C’est tout. Elle nous a donné rendez-vous à l’entrée d’un supermarché. Je lui ai proposé que l’on boive un verre tous les trois à une terrasse. Elle était d’accord.  Attablée face à... [Lire la suite]
Posté par valecrit à 17:08 - - Commentaires [15] - Permalien [#]