17 juin 2008

Amie

Ton image, ton visage, tes messages, ta web page Ta boite mail, , ton phone-tel, ton courriel L’amitié, entre nous, c’est toujours entre deux fils, L’amitié, entre nous, ne tient pourtant pas qu’à un fil. Pas de café, pas de baisers, jamais croisées On sauvegarde notre amitié dans des fichiers rangés On s’échange des baisers téléchargés, copiés collés. Virtuel, artificiel ? Un clic pour te visiter, une croix pour te quitter, Pas de virus dans notre entente, pas d’erreur d’url On s’écrit,... [Lire la suite]
Posté par valecrit à 21:15 - - Commentaires [30] - Permalien [#]

16 juin 2008

A quatre mains...

Ma chère mignonne,    Donc, tu pleures du matin au soir et du soir au matin parce que ton mari t'abandonne ; tu ne sais que faire, et tu implores un conseil de ta vieille tante que tu supposes apparemment bien experte. Je n'en sais pas si long que tu crois, et cependant je ne suis point sans doute tout à fait ignorante dans cet art d'aimer ou plutôt de se faire aimer, qui te manque un peu. Je puis bien, à mon âge, avouer cela.    Tu n'as pour lui, me dis-tu que des attentions, que des douceurs, que des caresses,... [Lire la suite]
Posté par valecrit à 19:52 - - Commentaires [46] - Permalien [#]
14 juin 2008

Madeleine olfactive

Il travaillait la nuit. Je venais de m’installer dans cette maison qui m’était encore étrangère. Je ne m’y sentais chez moi que lorsqu’il y était aussi. Alors, aussi bien pour conquérir et apprivoiser les lieux que pour tromper ma solitude, je dormais avec l’un de ses t-shirts. Six ans après, c’est collée contre lui, le nez enfouis dans son vêtement, que j’y ai repensé. Je lui ai dit, et je crois qu’il a été flatté.
Posté par valecrit à 01:04 - - Commentaires [29] - Permalien [#]
13 juin 2008

Tais-toi...

Doutes apparus il y a quelques tempsDe plus en plus grandsCe n’est plus comme avant. Tendres messages, billets marrants Les lecteurs demandent et attendentPortes clauses « Qu’est ce qu’il lui prend ? »Billet après billet, mon autre vie Questions en suspensN'est-ce pas vain ? Plus envie ?Ne leur dis pasQue ça fait un moment que tu ne t'y retrouves plus Qu'il ne sentent pas, qu’ils n’ont rien vu L’envie, je la perdsAlors, que faire ? S’ils n’étaient pas devenus des amis Je serais... [Lire la suite]
Posté par valecrit à 17:04 - - Commentaires [35] - Permalien [#]
12 juin 2008

Costume...

Un t-shirt blanc. Blanc de blanc. Plus blanc que blanc ? C’est un peu ça… Mais surtout pas moins blanc que blanc. Moins blanc que blanc, c’est gris, n’est-ce pas ? Un t-shirt blanc, c’est facile. Qui n’en possède pas, de t-shirt blanc ? Je lève la main ! Je n’avais jamais réalisé que dans nos armoires, il n’y en avait pas ! Ce n’est pas que je n’aime pas le blanc… disons que je dois penser que c’est trop salissant, ce qui, en y réfléchissant bien, est ridicule. Si, si ! Ridicule ! Prenez un vêtement blanc, et prenez-en... [Lire la suite]
Posté par valecrit à 19:42 - - Commentaires [23] - Permalien [#]
11 juin 2008

Oh! Non! Elle va pas encore nous gonfler avec ses soucis!

Cette nuit, à deux heures, un affreux mal de tête m’a réveillée. J’ai titubé jusqu’à la salle de bain, j’ai avalé un ibuprofène et puis au lit ! Une heure plus tard, un autre réveil . Encore mal à la tête ! Obligée de me lever encore. Doliprane ! Oui, je sais, ça fait beaucoup, mais en alternance, on a le droit ! Est-ce que ce sont mes deux réveils nocturnes qui ont perturbé mon inconscient ?L’abus de cachets ? Le mal de tête ? En tous cas, j’ai fait un drôle de rêve. J’ai vécu mon mariage, cette nuit. Et... [Lire la suite]
Posté par valecrit à 12:57 - - Commentaires [40] - Permalien [#]

10 juin 2008

La seule, l’unique

Je lisais chez Pivoine, il y a déjà quelques temps, qu’elle se demandait si elle était la première pour quelqu’un. Moi-même, je ne m’étais jamais posé cette question avant. Par contre, elle m’a bien plu, cette interrogation, dans un sens… Moi, suis-je la première pour quelqu’un ? Ou même, suis-je la seule, l’unique, pour quelqu’un ? Ou l’ai-je été ? Pure interrogation de Val l’égocentrique, je l’admets. Et je suis heureuse. Car objectivement… oui ! Si, si ! Je suis la seule et l’unique... [Lire la suite]
Posté par valecrit à 17:52 - - Commentaires [27] - Permalien [#]
09 juin 2008

Plus participatif, y’a pas !

« A bientôt, Grand-Mère », lui avaient dit les deux enfants en montant dans la longue voiture allemande de leur père. « A bientôt, Maman », lui avait susurré à l’oreille son fils, qui la dépassait de deux têtes, en l’embrassant longuement. « A bientôt », avait cru bon ajouter , vaguement , sa belle-fille, en la fuyant du regard. Une fois toutes les portières claquées et les ceintures ceinturées, Jean-Marc fit ronronner le moteur et mit le cap vers le foyer... [Lire la suite]
Posté par valecrit à 17:45 - - Commentaires [80] - Permalien [#]
08 juin 2008

Quatre condensés…

Dimanche dernier, il pleuvait. Courageuse, je suis partie avec mon parapluie et mon fils au vide grenier. J’ai bien fait. Les livres, mal protégés par des bâches transparentes, se sont avérés intéressant ! Bonne pêche ! Pour moins de dix euros, qui dit mieux ? Madame Bovary, un Gavalda, un Nothomb, cinq Zola et Histoires naturelles de Renard. Surprenant, non ? Comment ils font, les gens, pour céder leurs livres à des pris dérisoires, et sous la pluie ? Au bain… -       ... [Lire la suite]
Posté par valecrit à 20:13 - - Commentaires [26] - Permalien [#]
07 juin 2008

Souris ! Et la vie te sourira…

Hier, début d’après midi. J’entre dans ce petit magasin « téléphonie, hifi, informatique - neuf et occasion » qu’on connaît bien. Je sais à peu prés ce que je viens chercher. Un cadeau pour Manu ! Je le trouve en moins de dix minutes. Faut dire que j’avais une idée très précise de ce que je voulais lui offrir. Un beau jouet ! Marché conclu en trois secondes. J’écoute les instructions du vendeur. Deux heures de charge avant la première utilisation. Pour que Manu reçoive son jouet « prêt à fonctionner », je fais un... [Lire la suite]
Posté par valecrit à 00:20 - - Commentaires [23] - Permalien [#]