22 juin 2019

Éternel fantasme

La soirée est chaude. La nuit commence à tomber. C’est une belle fête. Les terrasses des cafés sont bondées, le concert bat son plein. Elle se sent bien. Elle boit un verre dehors avec ses amies. La musique est forte, mais on s’entend tout de même assez pour plaisanter. Plus tard, probablement, elles iront danser. Ou elles chanteront. Pour le moment, elle boivent en riant.  Et soudain, tout bascule. La soirée n’aura plus la saveur légère attendue. Quelque chose s’est rompu, subitement. Il est là. Ils sont là: lui et son regard... [Lire la suite]
Posté par valecrit à 17:28 - - Commentaires [14] - Permalien [#]

19 juin 2019

Triste compagne

Je ne suis pas dans mes jours fastes. Tout me paraît assez défavorable. Ou, plus probablement, mes yeux sont recouverts d’un voile grisâtre, qui dépeint les difficultés basiques sous des traits odieux.  Je me sens lasse. Et lassée, en quelque sorte.  C’est assez pénible. Ma conscience semble se laisser envahir, malgré moi, par une importunité qui m’empêche de me réjouir du reste.  Le désagrément est si grand qu’il paralyse mes projets. Je n’écris pas. Je lis à peine. Je vis à peine. Et je me déteste ainsi.  ... [Lire la suite]
Posté par valecrit à 10:20 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
17 juin 2019

L’attente

Je suis dans ces moments que je nomme mes « entre-deux ». Je me sens en suspens.  Je n’ai rien à décider. Je vis plutôt des incertitudes, que je laisse s’installer. Tranquillement.  Le sort, la fin de ce temps particulier m’est inconnu. Aussi, je m’efforce de ne pas trop y songer.  Tout ce qui compte pour moi me paraît en ce moment être de l’inachevé et du provisoirement interrompu. Et je laisse faire.  Je ne compte sur rien, pourtant. C’est une attente sans espoir ni désir autre que le dénouement... [Lire la suite]
Posté par valecrit à 18:55 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
14 juin 2019

Visite

Dès mon entrée dans le service, une infirmière me conduit dans une chambre vide. Elle veut premièrement vérifier les affaires que j’ai apportées. Et elle sélectionne : pas de rasoirs, pas de stylo, pas de vêtements civils hormis les caleçons. Je remballe la quasi totalité de ce que j’ai apporté.  Elle me donne des directives: ne pas rester plus d’une heure, une heure trente. Ne surtout pas le sortir du service, donc n’aller ni dehors, ni à la cafétéria.  Ça va être sympa...u Elle me demande si j’ai besoin qu’elle... [Lire la suite]
Posté par valecrit à 19:26 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
13 juin 2019

Les mots

Tu entends des mots. Au départ de manière épisodique, et ensuite, de plus en plus régulièrement.  Tu entends des mots qui présentent un potentiel danger. Tu préfères d’abord les ignorer, les relativiser, les intégrer dans un certain contexte, lequel te semble assez rassurant. Ou alors, c’est toi qui as besoin de te rassurer. Comme un moyen de défense. Ou d’auto-protection. Minimiser pour différer l’inconfort.  Ton alarme interne t’alerte pourtant. De plus en plus souvent. Tu résistes. Tu sais par expérience que... [Lire la suite]
Posté par valecrit à 16:09 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
12 juin 2019

Vivre mes projets

Mes projets me servent à me sentir vivante. J’entends par vivante: vigoureuse. Je ne m’épanouis pas dans une routine sans projets. J’y végète. Bien sûr, le quotidien m’occupe et accapare une grande partie de mon temps et de mon énergie. Seulement, il ne peut être suffisant à mon épanouissement. J’ai alors l’impression de n’avoir qu’une activité réduite, de vivre dans une morne inaction, et de me sentir tout à fait médiocre.  Je suppose que chacun possède sa méthode pour se sentir puissant: la mienne est dans ce que... [Lire la suite]
Posté par valecrit à 18:19 - - Commentaires [12] - Permalien [#]

09 juin 2019

Val chez les psychopathes

Aujourd’hui, je me suis rendue au Salon du thriller, « Sang et Encre». Je ne suis pas une adepte, loin de là, mais après tout, c’est de l’écriture donc ça ne pouvait que me distraire.    Alors? Ça a beau être des auteurs, c’est un monde à part.  L’organisateur travaille chez les pompes funebre, ça donne le ton. Une écrivaine était vêtue en style gothique.   J’ai lu toutes les quatrièmes de couverture. D’absolument tous les livres. J’ai parcouru tous les stands. J’ai eu pas mal de déceptions en... [Lire la suite]
Posté par valecrit à 16:00 - - Commentaires [24] - Permalien [#]
07 juin 2019

Rapprochement

Elisa et ses camarades de classe, avec l’encadrement de leur professeur de français (pas trop mauvais!), ont écrit un roman. Très bon pour des élèves de 5ème, je trouve. Elisa s’est beaucoup investie, durant des semaines, dans ce projet.  Elle a écrit à la maison. Elle m’a fait relire et corriger les passages qu’elle avait à rédiger. Je sentais son enthousiasme, et surtout, c’est du temps que nous avons passé ensemble, autour d’une activité qui nous plaisait à toutes les deux.  Et puis, ce roman, j’ai eu le bonheur de le... [Lire la suite]
Posté par valecrit à 16:23 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
06 juin 2019

Autonomie

Charles est en fin de CP. Aussi, il a annoncé il y a quelques semaines que désormais il était bien capable de faire ses devoirs seul.   Pourquoi pas? A son âge, Gabriel se gérait depuis un moment déjà. Elisa un peu moins. Parce qu’elle éprouvait quelques difficultés sans doute. N’importe, elle faisait quand même tout ce qu’elle pouvait... seule.  Pourquoi pas? Nous y sommes allés par étapes. Qu’il lise à voix haute premièrement, que j’entende de loin s’il lit bien. Ensuite, ajouter les apprentissages seul: le laisser... [Lire la suite]
Posté par valecrit à 17:23 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
05 juin 2019

Rencontre

Elle a tout lu de lui. Tous ses livres. Plusieurs fois, même. Elle ne les a pas lu, elle les a engloutis, au fin fond d’elle. Elle s’en est imprégnée. Elle en a usé pour se fortifier. Dans des frénésies de lecture intenses. Elle s’est perdue dans ses livres. Et s’y est paradoxalement trouvée.  Quand tous les ouvrages furent consommés, usés, abusés, élimés par de furieuses consultations bien trop fréquentes , par des voyages dans ses valises, dans son sac, dans ses poches et sa voiture, quand elle les a su tous par cœur, ça ne... [Lire la suite]
Posté par valecrit à 13:08 - - Commentaires [26] - Permalien [#]