19 novembre 2019

La fenêtre panoramique (Richard Yates)

J’avais auparavant vu le film tiré de ce roman, « Les noces rebelles ». Que j’avais plutôt apprécié et depuis, je garder en tête  l’intention de lire le roman. Pour autant, je n’aime généralement pas lire un roman après avoir regardé l’adaptation cinéma. Cela interfère ma lecture, en quelque sorte. Mais le film avait quelque chose de si intéressant que j’ai voulu voir si le roman creusait l’idée. Les idées.  Le roman débute par un soir de première d’une pièce de théâtre qui s’avère être un fiasco. April,... [Lire la suite]
Posté par valecrit à 00:35 - - Commentaires [17] - Permalien [#]

05 novembre 2019

L'écume des jours, Boris Vian

Première chose: je n’ai pas choisi de lire ce livre. C’est pour Gabriel, qui est en classe de seconde, que je l’ai acheté. Mais j’ai toujours lu tous les livres que les enfants étudient en classe. Si un livre est chez moi, je ne peux m’empêcher de le lire. Et j’ai de la chance, cette fois: il n’y en aura qu’un pour le moment, puisque la demoiselle lit un livre que Gabriel a déjà étudié l’an dernier, et puisque j’ai déjà lu le roman que Elisa doit lire pour la rentrée. Fin de la parenthèse.  « L’écume des jours » est... [Lire la suite]
Posté par valecrit à 16:56 - - Commentaires [20] - Permalien [#]
17 octobre 2019

Jours de travail (John Steinbeck)

Il s’agit du journal d’écriture des « Raisins de la colère », tenu entre février 1938 et janvier 1941.  L’écriture (la rédaction ) du roman débute le 31 mai 1938.  Le prélude, rédigé en février 1938, est très appétissant. Steinbeck exprime sa peur de n’être qu’une imposture. Son succès grandissant, dû à « des souris et des hommes »  l’effraie. Il a le sentiment « d’avoir camouflé quelque chose ». Au surplus -j’ai fait le parallèle avec Martin Eden- Steinbeck remarque que son... [Lire la suite]
Posté par valecrit à 18:35 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
03 octobre 2019

La bague (et autres nouvelles) , Octave Mirbeau

J’aime Octave Mirbeau. Sans chauvinisme. Je me demande bien pourquoi il est aujourd’hui si boudé, anonyme, remisé, quand on encense un Balzac ou un Proust. Vraiment!  J’ai commencé par lire un roman, puis deux. Il ne m’a pas déçue. Jamais. J’avais envie de lire un recueil de nouvelles, cette fois.  Il s’agit là de six nouvelles. Parfois cruelles. Toujours ironiques et cinglantes. Les personnages de ces nouvelles se retrouvent généralement dans des situations grotesques, ou ont quelque chose de loufoque. Comme autant de... [Lire la suite]
Posté par valecrit à 17:50 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
25 septembre 2019

Correspondance passionnée (Anais Nin/ Henry Miller)

  Je réalise en postant comme ce texte est long et me demande bien si quelque lecteur le lira jusqu’au bout mais n’importe.  Je ne vais probablement pas être tout à fait objective. Quand on aime passionnément, on ne l’est pas toujours. Mais je vais tenter!  J’ai mis un temps fou à terminer ce livre. Je l’ai beaucoup annoté, je suis revenue en arrière, j’ai relu.  J’aime Anais Nin parce que je lui ressemble en un sens. Elle s’est servie de chaque élément de sa vie pour l’écrire, puisant en elle-même, en chaque... [Lire la suite]
Posté par valecrit à 20:47 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
07 septembre 2019

Mes lectures estivales

« Le Horla » suivi de « l’héritage », Maupassant Je ne reste jamais plus de quelques mois sans lire un Zola ou un Maupassant. Pourquoi ? Pour revenir à l’écriture que j’aime lire. Pour être certaine d’apprécier au moins le style, une sorte de perfection dans l’écriture. De l’art pur. C’est comme remonter à la surface après avoir manqué d’air (de très bons textes à lire). Lire un Maupassant ou un Zola, c’est reprendre ma respiration entre deux apnées.  J’avais déjà lu « le Horla ». Je n’aime pas... [Lire la suite]
Posté par valecrit à 23:37 - - Commentaires [21] - Permalien [#]

05 août 2019

Une page d’amour

Où comment une femme droite, fidèle, honnête sera punie d’une faute morale.  Elle est fraîchement veuve. Et mère d’une fille unique à la santé fragile.  Et voilà qu’une nuit, sa chère petite tombe très malade. Un médecin arrive.  Elle en tombe amoureuse. Devient amie avec l’épouse du médecin. Presque de la famille.  Mais elle l’aime, ce médecin. Et il l’aime en retour.  Elle résiste. Longtemps. Elle est morale. Respectable.  Elle finira par se donner à lui un peu par hasard, et surtout sur un... [Lire la suite]
Posté par valecrit à 18:36 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
09 juin 2019

Val chez les psychopathes

Aujourd’hui, je me suis rendue au Salon du thriller, « Sang et Encre». Je ne suis pas une adepte, loin de là, mais après tout, c’est de l’écriture donc ça ne pouvait que me distraire.    Alors? Ça a beau être des auteurs, c’est un monde à part.  L’organisateur travaille chez les pompes funebre, ça donne le ton. Une écrivaine était vêtue en style gothique.   J’ai lu toutes les quatrièmes de couverture. D’absolument tous les livres. J’ai parcouru tous les stands. J’ai eu pas mal de déceptions en... [Lire la suite]
Posté par valecrit à 16:00 - - Commentaires [24] - Permalien [#]
09 avril 2019

« J’avais déjà tout écrit! »

Désir d’une femme inaccessible de par sa condition et son éducation d’abord. Devenir digne d’elle, voilà le but premier.    Apprendre.  Désir de littérature, ensuite. Découverte d’une Vocation. Exaltation. Travail acharné. Se cultiver d’abord. Éveil intellectuel et progressif. Écrire. Penser par lui-même. Développer sa propre pensée, sans se polluer de pensée commune. D’ailleurs, il n’est pas pollué de pensée commune.  Volonté hors du commun mais aussi intelligent supérieure.  Métamorphose.   ... [Lire la suite]
Posté par valecrit à 10:32 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
17 mars 2019

La perpétuelle redécouverte

Je me souviens avoir entendu, un jour à la radio, un type qui avait vu le film « Titanic » presque deux-cents fois. Il disait y trouver des détails nouveaux à chaque fois. Et j’avais souri de ce qui me paraissait alors une grande perte de temps.  À présent je réalise que c’est mon fonctionnement pour un livre aimé. Pour un écrit aimé. La découverte, la première lecture, sont certes merveilleuses, mais bien moins finalement que les innombrables -parfois-relectures. Je relis infiniment certains livres aimés.... [Lire la suite]
Posté par valecrit à 20:28 - - Commentaires [35] - Permalien [#]