Je m’appelle Elisa, j’ai 18 ans. J’ai eu mon premier chagrin d’amour y’a pas très longtemps. Depuis, j’ai un peu le sentiment d’être seule sur terre. Ma mère me dit que ça va passer. C’est vrai que je ne suis pas seule, j’ai mes parents, mon frère et des amis mais j’ai besoin de me confier à d’autres personnes. Hier soir, sur mon lit j’ai trouvé un petit mot de ma mère : « Tiens, prends en soin. Ça fait 16 ans que je ne m’en suis pas servi, je te le donne. Il m’a aidé dans les moments où je me sentais seule. Je t’embrasse. » Il y avait un nom d’identifiant et un mot de passe. C’est l’adresse de son blog. Elle l’avait ouvert peu de temps après ma naissance. J’y vais comme on va dans une maison inhabitée depuis des années. J’y retrouve l’âme de ma mère. Je la découvre jeune femme, épouse et mère. On se ressemble assez finalement. C’est troublant. J’y découvre ces amis qu’elle s’y est fait. J’en connais certains d’ailleurs.

.

Je vous écris ce premier billet mais êtes-vous toujours là, oh lecteur de Val et me lirez-vous ? Me conseillerez-vous ? M’aimerez-vous comme vous l’aimiez elle ? Et toi nouveau lecteur, explorateur de ce blog, me seras tu fidèle ?

.

C’est un bon cadeau qu’elle m’a fait là ma mère.

.