24 janvier 2020

De l’impossibilité d’être aimé

Cette réflexion m’est venue à la suite de conversations au sujet de l’amour. J’ai cherché autour de moi, interrogeant mes proches,  les raisons pour lesquelles ils aimaient. Les réponses m’ont parues si insignifiantes, si vides de sens, qu’elles m’ont amenée à y réfléchir par moi-même. Il m’a semblé que plus personne ne pouvait dire au juste pourquoi il aimait, sauf énoncer des banalités et qualités que tout le monde possède s’il en fait l’effort (minime). Pourquoi est-on aimé? Sur quels critères l’autre prétend-il nous... [Lire la suite]
Posté par valecrit à 18:51 - - Commentaires [53] - Permalien [#]

23 janvier 2020

Individualité

(Texte 3 de mon marathon d'écriture).  Elle avance d’un pas décidé, entourée de vigiles et huée par une foule qui se sent puissante et légitime à l’insulter parce que massive.  Elle continue sa route et gagne enfin sa cabine. Elle conduira le métro, aujourd’hui. Quoi qu’il lui en coûte, et malgré cette majorité indignée et vociférante.  Peu m’importent ses raisons et convictions, financières ou idéologiques. La briseuse de grève montre qu’elle est quelqu’un.  C’est si facile de se ranger du côté de la majorité,... [Lire la suite]
Posté par valecrit à 10:17 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
21 janvier 2020

L’expérience

(Texte 2 de mon marathon d'écriture. et désolée pour l'impossibilité temporaire de commenter. Cela m'agace mais on n'y peut rien visiblement).  Voici plus d’une décennie que je lis Alain, et à l’époque, j’y lisais cette expression sans bien la comprendre. Je m’en faisais une représentation mentale erronée, logiquement. C’est qu’il faut faire l’expérience d’une idée pour mieux l’entendre, pour s’imprégner des mots qui la désignent. L’imagination ne suffit pas toujours à s’approprier chaque terme.  En loin, je me figurais un... [Lire la suite]
Posté par valecrit à 12:54 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
17 janvier 2020

Sommes-nous ce que nous faisons ?

J’ai lu un échange de commentaires récemment sur un blog, où était discutée la similitude entre le faire et l’être.  Nos actes sont-ils toujours conformes à nos êtres profonds, c’est à dire à ce que nous sommes réellement? La concordance entre nos pensées et nos agissements est-elle automatique?  Peut-on se repentir d’un acte sans se repentir de ce que l’on est?  Il est tout à fait noble de vouloir « L’unicité de soi », c’est à dire de se vouloir intègre au point de n’agir que conformément à ses opinions et... [Lire la suite]
Posté par valecrit à 08:59 - - Commentaires [18] - Permalien [#]
30 décembre 2019

L’affaire Matzneff

Je n’entends et ne lis que cette polémique (qui n’en n’est même pas une puisque tout le monde s’offusque d’une seule voix) qu’a déclenché ce livre intitulé « le consentement », livre écrit par l’une des anciennes maîtresses de Matzneff - directrice d’une maison d’édition aujourd’hui- qui décrit l’emprise sexuelle que Matzneff avait sur elle alors qu’elle n’avait que quatorze ans, ainsi que le zèle qu’il a mis à l’attendre à la sortie du collège pour la « convaincre » et ensuite leurs nombreuses heures passées avec... [Lire la suite]
Posté par valecrit à 11:43 - - Commentaires [44] - Permalien [#]
21 décembre 2019

Les choix passés

Est-on en mesure, quand on est jeune, de faire les bons choix? Alors que l’on ne sait à peu près rien, et avant d’avoir eu beaucoup d’occasions de s’élever et de savoir, par expérience, par observation ou par réflexion, ce qui est bon pour soi?  Il nous manque des cartes à l’heure des premières décisions d’adultes. Et c’est pourtant là que nous faisons des choix cruciaux, paradoxalement. Tels que le choix d’une profession, d’un compagnon de vie, d’un mariage, voire d’enfants.  Nous traçons notre chemin bien avant...... [Lire la suite]
Posté par valecrit à 00:20 - - Commentaires [29] - Permalien [#]

12 décembre 2019

La cause animale

Cette semaine, un « ami » Facebook a partagé un message indigné contre la maltraitance des chiens. Je n’ai pas réagi : je ne souhaite pas me fâcher avec tout le monde. Pour autant, il est révolté quand un labrador est battu mais, agriculteur, il envoie ses propres vaches et veaux à l’abattoir. Et personne à present ne peut ignorer ce qu’il s’y passe et dans quelles conditions inhumaines ces animaux y sont traités avant d’être abattus.  Cela me conduit à plusieurs réflexions. Il y aurait donc des degrés, une hiérarchie... [Lire la suite]
Posté par valecrit à 19:33 - - Commentaires [35] - Permalien [#]
03 décembre 2019

Générosité et solidarité

Je devrais peut-être créer une nouvelle catégorie pour y ranger ces textes, celui-ci , « La bienveillance » et ceux à venir. Je réfléchis à un titre. C’est, au fond, une sorte d’interrogation et de remise en question des principes moraux et  des « qualités » qualifiées unanimement de « bonnes » et « nobles ». Je trouverai.  Il y a quelques temps, une de mes connaissances, qui s’investit dans une association de demandeurs d’asile (en leur donnant des cours de français surtout)... [Lire la suite]
Posté par valecrit à 17:53 - - Commentaires [39] - Permalien [#]
29 novembre 2019

La bienveillance

J’étais en réunion cette semaine, entourée de mères d’élèves du collège. Et je me suis sentie bien seule à nouveau. Seule contre toutes. Seule contre la seule pensée valable et admissible.  Une mère explique comme elle a pris la décision radicale d’inscrire son fils dans un collège privé. Et je lui demande si cela porte ses fruits, puisque le premier trimestre se termine. Sa réponse m’a fort étonnée.  Elle me dit, très satisfaite, qu’il a toujours huit de moyenne, et que ça, ça n’a pas changé. En revanche, elle est... [Lire la suite]
Posté par valecrit à 14:36 - - Commentaires [30] - Permalien [#]
14 novembre 2019

Les animals

Sans être fan, j’ai toujours eu beaucoup de respect pour Renaud. Je lui ai toujours reconnu un certain talent d’écriture, et puis une personnalité un peu atypique: des coups de gueule (même injustifiés parfois, il faut le reconnaître), des prises de position (plutôt conformistes souvent, certes), des affronts ou railleries publiques (Thatcher, Bernard Henri Lévy et j’en passe). J’éprouve donc... une certaine tendresse, pour Renaud. Et un respect pour ses textes, pour ce qu’il a écrit de beau à mes yeux.  Je suis allée voir... [Lire la suite]
Posté par valecrit à 00:50 - - Commentaires [18] - Permalien [#]