14 novembre 2019

Les animals

Sans être fan, j’ai toujours eu beaucoup de respect pour Renaud. Je lui ai toujours reconnu un certain talent d’écriture, et puis une personnalité un peu atypique: des coups de gueule (même injustifiés parfois, il faut le reconnaître), des prises de position (plutôt conformistes souvent, certes), des affronts ou railleries publiques (Thatcher, Bernard Henri Lévy et j’en passe). J’éprouve donc... une certaine tendresse, pour Renaud. Et un respect pour ses textes, pour ce qu’il a écrit de beau à mes yeux.  Je suis allée voir... [Lire la suite]
Posté par valecrit à 00:50 - - Commentaires [18] - Permalien [#]

18 octobre 2019

La nostalgie

Mon billet sur la Japan Expo et les commentaires reçus m’ont un peu incitée à réfléchir sur la nostalgie en général.  La nostalgie, le regret de temps lointains,  est un sentiment assez trompeur il me semble. Les nostalgiques sont peu objectifs . Ils ont l’air de ne se souvenir que des choses agréables associées à une époque et en oublient les désagréments plus ou moins inconsciemment.  Je commence naturellement par cette nostalgie évoquée dans le billet en question: celle éprouvée par les gens regrettant... [Lire la suite]
Posté par valecrit à 15:27 - - Commentaires [17] - Permalien [#]
15 octobre 2019

Bilan de mes sorties du week-end

« Japan Expo »  Par amour pour mon fils, je l’ai accompagné à une « Japan expo ». Avec trois copains à lui en plus. Quatre ados garçons et moi, dans des allées de figurines qui me sont étrangères, et de vendeurs de mangas, entourée d’ados déguisés en personnages desdits mangas et buvant du thé fumant à l’ananas (il paraît que c’est une spécialité japonaise !). Tous épris de Japon, fous de mangas, passionnés de culture japonaise, et, forcément, de jeux vidéo.  Ces adolescents semblent vouloir se... [Lire la suite]
Posté par valecrit à 16:20 - - Commentaires [19] - Permalien [#]
05 octobre 2019

« Peut-on encore rire du viol? »

J’ai lu ce matin un article typique des « chiennes de garde ».  En gros, en janvier dernier, un commerçant a écrit une « mauvaise blague » sur une ardoise devant son bar. Un jeu de mot médiocre, certes.  Allez, je le cite afin que vous vous rendiez mieux compte:  « Mon secret séduction tient en trois mots: Gentillesse, Humour, Bagou. Si ça marche pas? Je me contente des trois premières lettres ».  (Le GHB est la drogue des violes leurs, pour ceux qui ne le sauraient pas.)  ... [Lire la suite]
Posté par valecrit à 19:09 - - Commentaires [24] - Permalien [#]
20 juillet 2019

Une chacun!

« On en a chacun une! ». Voilà la deuxième fois que j’entends cette phrase en quelques mois. Et sur le même sujet. Et dans les mêmes conditions exactement. Toujours un couple parental, toujours deux filles. L’ainée qui est à son père, la cadette à sa mère.  Étranges configurations, étrange vocabulaire utilisé : une chacun! Comme l’idée d’avoir fait un premier enfant pour soi et l’autre pour son conjoint, ou l’inverse.  La première fois, l’aînée, collégienne, écoutait du métal à longueur de journée, comme son... [Lire la suite]
Posté par valecrit à 11:07 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
08 mai 2019

Épatée

Le père de mon amie est mort. Il y a quelques jours. Et ses funérailles ont eu lieu hier.  Elle n’a pas pleuré le jour de sa mort. Elle a compris. Elle attendait presque que la mort vienne soulager son père. Comme un événement heureux. Pourquoi un départ ne serait-il pas heureux, si la vie n’est plus que hôpital et souffrance? Évidemment. Logique. Et pourtant, elle était bien la seule de sa famille à voir les choses de manière aussi rationnelle.  Sa pauvre mère, sa pauvre sœur, n’étant pas bien en capacité, à cause du... [Lire la suite]
Posté par valecrit à 15:04 - - Commentaires [8] - Permalien [#]

30 octobre 2018

En paix

À l’heure fatidique où le médecin lui avait annoncé l’injuste et l’irrémédiable, il n’avait pas bronché. Il n’avait nul eu besoin d’examens ni de comptes rendus en langage médical pour savoir, en son for intérieur, et ce depuis plusieurs semaines, que tout, à présent, deviendrait très désagréable. Ainsi, comme on pourrait dire, il s’y attendait. Ou même: il attendait. Le verdict. Presque comme une délivrance. Ne lutte-t-on pas plus efficacement lorsque l’on connaît l’ennemi ? S’il est question de lutter... Si ennemi il y avait. La... [Lire la suite]
Posté par valecrit à 15:47 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
15 janvier 2018

Dommages collatéraux

Il est seize heures. Il pleut. Je suis assise dans la salle d’attente des familles. Pour le parloir. Centre pénitentiaire. La salle est surchauffée. Nous ne sommes que trois, à cette heure. A l’autre bout de la salle, une jeune femme qui semble avoir vingt ans à peine, est assise , les yeux fixés sur son téléphone portable. L’autre personne tente par tous les moyens d’attirer son attention. Il s’agit d’un bébé. Une petite fille, de huit ou neuf mois, attachée dans une poussette et prise au piège dans une grosse combinaison très... [Lire la suite]
Posté par valecrit à 20:45 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
26 février 2011

Elle tricote

Le geste est sûr et rapide. Aiguilles en mains. Elle tricote. Elle tricote comme elle feuilletterait négligemment un vieux magasine dans une salle d’attente, comme elle fumerait une cigarette, comme elle porterait à ses lèvres une tasse de chocolat chaud. C’est à dire machinalement. Mécaniquement. Elle tricote sans sembler ne porter vraiment attention à ce qu’elle fait.Elle est ailleurs. On ne sait où. Là, mais ailleurs. Elle semble –ses yeux la trahissent- flotter dans une autre dimension. Inaccessible. Elle ne tricote pas tout à... [Lire la suite]
Posté par valecrit à 16:00 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , ,
27 janvier 2011

Petit message qui ne s'auto-détruira pas

Bon, puisque j'ai reçu des commentaires sous ce message, cela m'ennuie de le supprimer. Je le transforme juste. Comment allez-vous, toutes et tous? Je vais bien. Le prochain billet est proche, promis.
Posté par valecrit à 22:15 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags :